Les demandes d’aides financières temporaires à l’embauche

Deux aides financières temporaires ont été créées en faveur des TPE-PME afin de les inciter à embaucher :

– La première, l’aide à l’embauche d’un premier salarié est destinée à aider les entreprises sans salariés à franchir le pas du recrutement ;

– La seconde, l’aide à l’embauche dans les PME a un champ d’application plus large. Elle concerne les embauches réalisées dans les entreprises de moins de 250 salariés.

Aide à l’embauche dans les PME

Les embauches réalisées par les PME à partir du 18 janvier et jusqu’au 31 décembre 2016

  • Embauche en CDI, CDD de 6 mois et plus, transformation d’un CDD en CDI, contrat de professionnalisation d’une durée supérieure ou égale à 6 mois.
  • Pour l’aide à l’embauche dans les PME, il s’agit d’une aide financière de 4 000 € maximum sur deux ans (ex : Pour un CDD de 6 mois à temps complet, le montant de l’aide ne pourra excéder 1 000 €, à raison d’un versement de 500 € par trimestre).
  • S’adresse aux PME de 0 à 249 salariés en moyenne en 2015 quel que soit le statut.
  • Remplir le formulaire cerfa de demande de prise en charge, l’imprimer et le signer. Ce formulaire inclut une notice pour vous guider dans votre demande de prise en charge (https://embauche-pme.asp-public.fr/depme/app.php)
  • Cette prime est cumulable avec l’ensemble des autres dispositifs existants (sauf : Aide temporaire à l’embauche d’un premier salarié ; CAE/CUI ; Contrat de génération ; Contrat d’apprentissage).

 

Aide à l’embauche d’un premier salarié

S’applique aux contrats dont l’exécution commence entre le 9 juin 2015 et le 31 décembre 2016

  • Première embauche d’un salarié en CDI ou CDD de plus de 6 mois.
  • Pour l’aide à l’embauche d’un premier salarié, il s’agit d’une aide financière de 4 000 € maximum sur deux ans (ex : Pour un CDD de 6 mois à temps complet, le montant de l’aide ne pourra excéder 1 000 €, à raison d’un versement de 500 € par trimestre).
  • S’adresse aux très petites entreprises qui embauchent leur premier salarié. L’entreprise ne doit pas appartenir à un groupe. La mesure ne concerne pas les particuliers employeurs.
  • Le dispositif fait l’objet d’une demande simplifiée dans les six mois suivant la signature du contrat, à l’aide d’un formulaire en ligne.
  • Cette aide n’est pas cumulable avec une autre aide de l’Etat à l’insertion, à l’accès ou au retour à l’emploi, le contrat d’apprentissage ou encore le contrat de professionnalisation.

 

PAYBEE intègre les demandes d’aides financières temporaires à l’embauche 

Ces deux aides possèdent un champ d’application différent et ne sont pas cumulables entre elles mais fonctionnent selon les mêmes modalités (formalités à accomplir par l’employeur, modalités de versement, contrôle par l’ASP gestionnaire des aides).

PAYBEE intègre les 2 aides financières temporaires à l’embauche et les formulaires sont disponibles sur notre logiciel SIRH de gestion de la paie.

En plus de l’intégration des demandes d’aides financières temporaires à l’embauche, Paybee gère les visites médicales et la gestion des ressources humaines.

 

Ce contenu a été publié dans Actualité générale, Gestion de la paie, Logiciels. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.